Stop au psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui se caractérise par des plaques épaisses, rouges et squameuses. Cette affection auto-immune est le résultat d’une activité anormale du système immunitaire qui entraîne une production excessive de cellules cutanées. Démangeaisons, sensations de brûlure et peau sèche?  Dites stop au psoriasis naturellement. 


La peau est l'organe le plus vaste du corps humain

La peau est l'organe le plus vaste du corps humain et le plus lourd. Il représente une surface de 2m² pour 4kg en moyenne. La peau est révélatrice de ce qui se passe à l'intérieur du corps. 

En effet, son état donne des indications sur des maladies ou des dysfonctionnements dont souffrent d'autres organes. Enfin, on note que selon les endroits du corps, la peau n'aura pas la même épaisseur : les talons seront plus épais que les paupières par exemple. 


Zoom sur les 6 fonctions de la peau

Pour comprendre le psoriasis et autres dermatoses, il faut tout d'abord s'intéresser aux différentes fonctions de la peau. En effet, lorsque l'une d'elle est défaillante, cela perturbe l'équilibre général,  provoquant ainsi l'apparition de diverses affections cutanées telles que le psoriasis. Voici ses six fonctions :

  1. Protection : la peau protège l'intérieur du corps contre les agressions externes : germes pathogènes, coups, brûlures, déshydratation, perte de chaleur...

  2. Maintien de l'hydratation : La peau est composée à 70 % d'eau. Dès qu'il y a une déshydratation, la couche superficielle de la peau (couche cornée) perd de son élasticité provoquant un assèchement de la peau. Lorsque celle-ci est correctement hydratée, la régénération des cellules de la peau est facilitée ce qui accroît son élasticité.

  3. Nutrition : pour nourrir la peau, il faut miser sur les acides gras. En effet, les lipides pénètrent les membranes cellulaires participant ainsi à la restauration de la fonction barrière de la peau. Ainsi, une carence en lipide affaiblit la fonction protectrice de la peau et augmente le risque de déshydratation. La peau s'assèche, perd de son élasticité et se fragilise. 

  4. Reproduction : les anciennes cellules de l'épiderme sont remplacées tous les 28 jours par de nouvelles cellules. 

  5. Sécrétion : les glandes sécrétoires peuvent être eccrines (glande sudoripares non reliées à un poil), apocrine (glandes sudoripares) et holocrine (glandes sébacées). Ces 2 dernières s'activent à l'adolescence bien qu'elles soient présentes depuis la naissance.

  6. Elimination : la peau régule la température corporelle en éliminant la chaleur grâce à la sueur. Par ailleurs, elle a également un rôle purificateur en éliminant les déchets ou toxines.


La peau et le psoriasis vus par la naturopathie

En naturopathie, la peau est considérée comme un émonctoire, c'est-à-dire un organe épurateur. Elle est principalement sollicitée lorsque le foie et les reins qui sont des émonctoires principaux sont fatigués.

Ainsi, les problématiques dermatologiques témoignent généralement d'un foie ou de reins surchargés dans l'élimination respectivement des colles et des cristaux.

La peau a cette qualité de pouvoir éliminer à la fois ces deux types de déchets qui pourtant ne sont pas de même nature. 

Elle va donc prendre le relais dans le processus de détoxination. Apparaissent alors acné, eczéma, psoriasis, et autres dermatites/oses...

Le psoriasis

Ainsi, les problématiques dermatologiques témoignent généralement d'un foie ou de reins surchargés dans l'élimination respectivement des colles et des cristaux. La peau a cette qualité de pouvoir éliminer à la fois ces deux types de déchets qui pourtant ne sont pas de même nature. Elle va donc prendre le relais dans le processus de détoxination. Apparaissent alors acné, eczéma, psoriasis, et autres dermatites/oses...

Le psoriasis serait ainsi le résultat d'une surcharge en déchets de type cristaux.


L'alimentation a un rôle fondamental dans la lutte contre le psoriasis

Le corps étant surchargé en déchets de type cristaux, il est nécessaire de couper à la source jusqu'à amélioration voire disparition des symptômes.  L'alimentation devra ainsi être anti-inflammatoire et favoriser :

  • les fruits et légumes frais de saison crus ou peu cuits, 

  • des acides gras essentiels (huile d'olive, poissons des mers froides, graines et oléagineux), 

  • les graines germées,

  • les algues,

  • une hydratation optimale,

  • les céréales sans gluten bien cuites,

  • les légumineuses seront trempées au moins 24 heures et bien cuites également.

  • Viande rouge 2 fois par semaine max,

  • aucun laitage.


Que mettre sur une peau souffrant de psoriasis

La peau est un organe sensible. Attention aux savons, préférez des savons surgras, à froid ou même le savon de Marseille qui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, est excellent pour les peaux fragiles. Pour le cuir chevelu, optez pour un shampoing bio aux ingrédients naturels.  


Pour soulager localement l'inflammation et favoriser la cicatrisation, vous pouvez opter pour :

  • l'huile d'onagre (capsule à percer directement sur la zone),

  • gel d'aloé vera,

  • huile de coco,

  • baume au calendula,

  • beurre de karité.

Pour les adultes, vous pouvez ajouter 1 goutte d'huile essentielle de Géranium Rosat qui accélèrera la cicatrisation.


Les compléments alimentaires et le psoriasis

Pour soutenir le travail d'élimination des cristaux, pour réparer de l'intérieur et venir nourrir les cellules de la peau, il est conseillé de faire une cure :


Pour finir : prendre soin de sa santé mentale pour lutter soulager le psoriasis

Il est reconnu que les crises de psoriasis apparaissent suite à des épisodes de stress. Il serait donc intéressant d'effectuer un travail de conscientisation et de gestion émotionnelle afin de prévenir l'apparition des poussées. Une psychothérapie, l'hypnose, la sophrologie, la relaxation, la méditation sont autant de pratiques permettant d'agir sur la sphère psycho-émotionnelle

vitamine k2d3

K2D3 - Liposomé


Zinc Lozenges 



Pourquoi faire une cure de magnésium ?